pic
Infrastructures de Madagascar

Financés par la Banque Mondiale, les travaux d’infrastructures des télécommunications à Madagascar s’inscrit dans le Programme d’Infrastructures de COMmunication ou PICOM. Avec l’objectif d’améliorer les connectivités et d’aider les opérateurs en télécommunication à se développer dans les « zones non-rentables », le programme s’étend sur 2 axes, celui national local et international.

En parlant des infrastructures nationales, 04 opérateurs en télécommunication couvrent tout le pays. Au total, le domaine regroupe 36 000 abonnés internet recensés répartis dans tout Madagascar et pas moins de 6 000 000 d’utilisateurs abonnés en téléphone mobile. 400 localités abritent aujourd’hui 840 BTS.

Trois opérateurs en télécommunication, à savoir Bharti Airtel, Orange France Telecom, et Telecom Malagasy utilisent comme technologie les faisceaux hertziens tandis que Gulfsat Madagascar opte pour le VSAT. Ce dernier se positionne aujourd’hui comme MVNO et Orange France Télécom ainsi que Bharti Airtel utilise la technologie 2,75G Edge. Télécom Malagasy et Orange France Télécom de l’autre côté peuvent fournir respectivement des liaisons allant jusqu’à 2Mbps et pour Telecom Malagasy, 10 Mbps en moyenne entre les villes et 100 Mbps dans les villes.

En parlant des infrastructures internationales, Madagascar possède 2 fibres optiques : Eassy et Lion d’Orange France Télécom. Telecom Malagasy est relié à Eassy.

Infrastructures en télécommunications

Financés par la Banque Mondiale, les travaux d’infrastructures des télécommunications à Madagascar s’inscrit dans le Programme d’Infrastructures de COMmunication ou PICOM. Avec l’objectif d’améliorer les connectivités et d’aider les opérateurs en télécommunication à se développer dans les « zones non-rentables », le programme s’étend sur 2 axes, celui national local et international.

En parlant des infrastructures internationales, Madagascar possède 2 fibres optiques : Eassy et Lion

Eassy

Eassy mesure près de 10 500 km de long avec une capacité de 1.4 Tbps. 27 opérateurs et pays sont regroupés, associés à la fibre. Pour ceux investissant à Madagascar, France Télécom Orange contribue à hauteur de 20% tandis que Telma est le 5ème contributeur à hauteur de 5%. Le principal contributeur est WIOCC, West Indian Ocean Cable Company, consortium de 11 petits opérateurs basé à l’Ile Maurice. A Madagascar, la fibre passe par Tuléar. Son point de départ est situé à Mtunzini (Afrique du Sud) et son arrivée à Port-Soudan au Soudan.

 

 

 

Lion

Le câble Lion, lui, mesure près de 1800km. Appartenant à Orange France Telecom, il relie Tamatave à Saint Denis avec une capacité de 1.3 Tbps. Le câble Lion est une propriété du consortium IBNF comprenant Orange Madagascar, Orange Réunion, Orange Mauritius et France Telecom. L’accès international est possible par le réseau WASC-SAFE-SAT3.

 

 

Sur le plan national, ils sont 06 opérateurs en tout à être titulaires de Licences.

France-télécom Orange

Telma fixe-Mobile, contributeur de Eassy

Bharti Airtel, contributeur de Eassy

Dts – Moov, dont l’actionnaire majoritaire est Telma et qui sera bientôt ou est déjà intégré au groupe Telma

Gulfsat – Blueline, titulaire aussi d’une licence de téléphonie mobile pour 11 localités à Madagascar.

Life Telecom, fournit de la data et de la voix, mais n’a pas d’interconnexion avec les autres opérateurs.

 

Connexion Internet

En matière de haut débit et de connexion Internet, au total, le domaine regroupe 36 000 abonnés internet recensés répartis dans tout Madagascar, soit un taux de pénétration de 2.1%.

Quatre opérateurs en télécommunication œuvrent dans le secteur, à savoir Bharti Airtel, Orange France Telecom, Gulfsat Blueline et Telecom Malagasy. Ils utilisent comme technologie les faisceaux hertziens à l’exception de Telecom Malagasy qui utilise aussi le cuivre.

Orange France Télécom ainsi que Bharti Airtel se servent de la technologie 2,75G Edge, additionné du 3G pour Orange France Télécom.

Télécom Malagasy et Orange France Télécom, relié au câble Lion, de l’autre côté peuvent fournir respectivement des liaisons allant jusqu’à 2Mbps et pour Telecom Malagasy, 10 Mbps en moyenne entre les villes et 100 Mbps dans les villes dont 3 boucles en FO à Antananarivo, une FO de 3.000 km.

Gulfsat Blue Line opte pour le VSAT. Ce dernier se positionne aujourd’hui comme MVNO.

 

 

Réseau Mobile

Pas moins de 6 000 000 d’utilisateurs en téléphone mobile ont été recensés soit un taux de pénétration de 32.6%. 400 localités abritent aujourd’hui 840 BTS.

4 opérateurs servent le réseau à Madagascar :

- Orange : edge - 3G - 3.400.000 abonnés

- Bharti Airtel : edge - 1.750.000 millions d’abonnés

- Telma : edge - 3G, 1.150.000 abonnés

- Life Telecom : CDMA

 

A noter la progression de l’utilisation des téléphones mobiles en l’espace de 10 ans. Elle se chiffre à 90 000 en 1999, 1.6 millions en 2006 pour finalement atteindre 6.36 millions en 2009.

Progression utilisation mobile

90 000 en 1999

1,15 millions en 2006

6,36 millions en 2009

 

 

 

 

 

DERNIERES ACTUALITES

Avec l'avènement de la technologie, les possibilités se multiplient surtout dans le domaine du professionnel. Aujourd'hui, il existe des métiers de l'Internet, permettant une diversification plus accrue des activités Lire ...

Madagascar et Maurice s’associent dans l'informatique

Les deux pays connaissent leurs besoins dans le secteur des Tic, surtout en ressources humaines. Deux associations homologues ont donc signé une convention de collaboration afin de promouvoir la destination océan Indien dans ce domaine spécifique. Lire ...