pic

Introduction

Selon les statistiques, près de 2000 ingénieurs sortent des grandes écoles de Madagascar pour répondre aux demandes sur le marché du travail. Seulement, près de 200 d’entre eux peuvent être exploités pour assurer les exigences de la profession. En vue d’une meilleure structure de la formation.

Goticom travaille aujourd’hui de concert avec des établissements du pays pour collaborer dans la formation de ces techniciens et ingénieurs du secteur. Effectivement, les formations professionnelles basiques telles la bureautique ou les applications de l’Internet, sont les plus connues. Les cursus spécifiques n’existent pas dans le secteur des télécommunications, les étudiants s’adaptent plus ou moins aux opportunités qui s’offrent à eux. D’où la nécessité d’un partenariat avec les emplyeurs des étudiants pour les former aux besoins du secteur pour faciliter leur recrutement.

DERNIERES ACTUALITES

Le GOTICOM et la CCIA commencent la compagne de recrutement pour son Ecole
intitulée ESTI (Ecole Supérieure des Technologies de l'Information.

Cette école va former des techniciens supérieurs (niveau Licence) et des
ingénieurs (Niveau Master 2) en collaboration avec la CCIP (Chambre de
Commerce et d'industrie de Paris) avec son école ITESCIA.

Les premiers recrutements sont :

- Le directeur Général
- Le Directeur des études
- Le Responsable administratif et financier

Les offres sont disponibles içi

Lire ...

Avec l'avènement de la technologie, les possibilités se multiplient surtout dans le domaine du professionnel. Aujourd'hui, il existe des métiers de l'Internet, permettant une diversification plus accrue des activités Lire ...

Madagascar et Maurice s’associent dans l'informatique

Les deux pays connaissent leurs besoins dans le secteur des Tic, surtout en ressources humaines. Deux associations homologues ont donc signé une convention de collaboration afin de promouvoir la destination océan Indien dans ce domaine spécifique. Lire ...